Plus tard, je serai traffic manager !

architecture-1837176_1280-1320x564

 

Le monde du digital est un monde mystérieux où les plus aventuriers qui s’hasardent dans cet univers singulier, se rêvent community manager, consultant en growth hacking ou encore traffic manager. Chez LES CAUSANTES, celle qui s’occupe de gérer le trafic des sites web et des applications mobiles, s’appelle Olgica. Avec elle, découvrons ce qui se cache vraiment derrière cette fonction !

SEA-SEO : le traffic manager en deux mots

C’est lui qui gère vos campagnes d’acquisition, qui veille au bon référencement de votre marque, et qui optimise le tout avec un seul but : un retour sur investissement toujours positif, que cela concerne la notoriété de votre marque, ou directement vos ventes !

La mission d’un traffic manager est de gérer le trafic payant, appelé SEA (Search Engine Advertising) sur différents supports comme Facebook, Instagram, Twitter, Google AdWords, le RTB (Real Time Bidding) ou encore Bing ads. À partir de ces outils, le traffic manager, à l’image d’un trader, fait une véritable veille, afin d’optimiser au mieux les campagnes afin d’obtenir le coût le plus bas possible. Le traffic manager peut aussi parfois gérer le trafic naturel, appelé SEO (search engine optimization) pour être en meilleure position sur Google et autres moteurs de recherche.

Olgica, notre traffic manager de compétition, est spécialisée dans le référencement SEA. Elle est même certifiée Google ! Elle crée, gère et optimise les campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux, google adWords ou encore Bing ads. Elle travaille en amont avec nos consultants en growth hacking afin de mieux comprendre les besoins des clients, et de mieux connaître leurs cibles.

Une journée avec Olgica

Dès le matin, Olgica vérifie le cours des campagnes en regardant plus attentivement le coût par clic, le coût par download, ou encore le coût par fan. Elle surveille l’ensemble des comptes clients afin de détecter une éventuelle anomalie, ou au contraire de pouvoir constater les performances générées par les dernières optimisations. Sa mission est toujours de privilégier les annonces les moins coûteuses. À partir des meilleures annonces, celles qui ont un meilleur coût générant le plus d’engagement, elle crée des déclinaisons afin d’avoir toujours le meilleur rendement possible.

Puis, Olgica fait de l’analyse data avec le suivi continu des données statistiques des campagnes, elle observe les audiences et veille à ce qu’elles soient toujours rentables. Il faut toujours avoir l’œil et rester connecté car il y a toujours des réajustements à faire sur les campagnes pour augmenter la visibilité des publicités. Quand les résultats de certaines campagnes diminuent, Olgica crée de nouvelles campagnes en variant le ciblage, ou le wording pour optimiser les publicités au maximum. L’autre option qui s’offre aussi est d’ajuster le budget si la publicité reste prometteuse malgré ses résultats pas encore parfaits.
Le soir, elle refait un contrôle de toutes les campagnes. De plus, régulièrement, elle fait un rapport des campagnes Facebook et Adwords pour les clients selon leur besoin. Le traffic manager doit être en veille permanente, son rôle stratégique est primordial et assure ainsi la prospérité et la notoriété des marques sur les réseaux sociaux.

Les outils et méthodes d’Olgica

Olgica pratique en permanence l’A/B testing, méthode de split des campagnes permettant de faire varier les visuels, les accroches, les call to action, les audiences cible, etc…, et ainsi de vérifier sur le terrain quelles sont celles qui performant le mieux.

Le power editor de Facebook ainsi que la suite publicitaire Google Adwords n’ont plus de secret pour elle. Mais elle utilise aussi au quotidien plusieurs outils mystérieux dont elle ne révèle que très rarement le nom !! Secrets de Growth Hacker ?

Un métier au service du business des clients
Ce qui passionne Olgica c’est de pouvoir jouer un rôle déterminant dans la croissance du business des clients de l’agence et ainsi les propulser vers le succès !